Antonetti-AlaUne

Philippe Antonetti : dire le maximum avec le minimum.

Un article ne suffira pas à vous présenter les différentes facettes de cet artiste et de son travail. Mais j’espère que cette introduction vous donnera envie d’en apprendre beaucoup plus sur Philippe Antonetti.

Antonetti
Tous droits réservés © Philippe Antonetti

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je suis déjà un vieux professionnel de l’image dessinée et peinte sous de multiples formes. J’ai à mon actif de la bande dessinée, des illustrations de livres et de presse dont la couverture du 1er livre du Prix Goncourt Jérôme Ferrari, des peintures murales et fresques véritables, du dessin de presse et de reportage, des croquis d’audience, plusieurs expositions de peinture entre autre à Los Angeles, Cagliari ou Madrid.

Parlez-nous de votre parcours professionnel, comment êtes-vous devenu illustrateur ?
C’est surement ce que je fais de moins mal, avec élever des chevaux…

Comment définiriez-vous le métier d’illustrateur ?
Traiter toute sorte de sujets en maîtrisant au mieux un langage universel et exigeant. Là est la grande différence avec la peinture où le sujet n’est rien et l’expression est tout.

Dessin d'audience – Tous droits réservés © Philippe Antonetti
Dessin d’audience – Tous droits réservés © Philippe Antonetti

Quelles sont vos sources d’inspiration ?
Dans la mesure où l’illustrateur traite des sujets, il n’y a pas de sources d’inspiration particulière. Tout peut être sujet. L’important est de le traiter correctement.

In Corsica a i tempi di corot
In Corsica a i tempi di corot – Tous droits réservés © Philippe Antonetti

Qu’aimez-vous dessiner en général ?
Sans surprise, le vivant, le corps humain ou animal, le mouvement, l’expression.

Jour de marché
Jour de marché – Tous droits réservés © Philippe Antonetti

Préférez-vous une technique plutôt qu’une autre ? (Encre, aquarelle, digital, crayon à papier, …) Pourquoi ?
Plutôt qu’une technique en particulier, j’aime l’économie de moyens. Traiter chaque sujet de la façon la plus simple, évidente et épurée. Et ce n’est pas gagné tous les jours…

Peinture numerique
Peinture numérique – Tous droits réservés © Philippe Antonetti

Pouvez-vous nous décrire votre environnement de travail ?
Un grand foutoir dans la maison familiale, au village, en Corse. Un bordel tout baconien…

Racontez-nous votre journée type…
Impossible ! Je n’ai pas de journée type, même si j’essaie de m’astreindre à plus de régularité. Enfin, j’arrive depuis quelques années à éviter les nuits de charrette, grand progrès !

Pouvez-vous nous parler d’une de vos réalisations qui vous tient particulièrement à cœur ?
La dernière : une série d’illustrations, des pseudos images de films historiques, péplums, cape et épée, westerns qui auraient été tournés dans différents lieux connus de Corse et qui représentent pour la plupart des évènements historiques connus. De l’histoire avec une esthétique cinéma…

Vous êtes inscrit sur Unikness mais travaillez-vous sur d’autres projets en parallèle ? (livre, BD, exposition, …)
En ce moment, mon occupation principale est de terminer l’organisation d’un réseau de distribution pour les images évoquées ci-dessus. Pour être plus libre dans mes choix de collaboration. L’indépendance d’un illustrateur, c’est aussi de pouvoir dire non à certains clients et de les aiguiller vers d’autres professionnels dont le style correspondra plus à leur désir. Et pour pouvoir se le permettre, il vaut mieux éviter d’avoir trop de factures à payer qui trainent…

Vous avez un mot de conclusion ?
Chercher toujours plus de précision, de pertinence, de justesse, dire le maximum avec le minimum, là est toute mon ambition…

 

Cliquez ici pour commander une illustration à cet artiste

 

A découvrir également ...

Unikness – 850×180 – bottom post – rentree

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *