elsa-alaune

Elsa Mangani, discrète et mystérieuse !

Adepte de l’illustration digitale,  Elsa Mangani alias Pia nous en dit un peu plus sur son parcours et sur ses sources d’inspiration.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Elsa Mangani, je suis illustratrice et « apprentie graphiste » en freelance ! Je suis encore « jeune » dans le milieu alors je teste un peu tous les domaines que ce soit dans l’illustration jeunesse, fanzine, mode…

 

Witchsona – Tous droits réservés © Elsa Mangani, illustratrice
Witchsona – Tous droits réservés © Elsa Mangani

 

Parlez-nous de votre parcours professionnel, comment êtes-vous devenu illustratrice ?
J’ai tout d’abord fait un bac STI Arts Appliqués (maintenant nommé ST2A), puis enchaîné une Prépa Dessin d’un an à l’école privé de l’Atelier. J’ai ensuite fait une moitié de licence Psychologie à la fac et passé quelques années à tâtonner le milieu. Beaucoup de remises en question sur mon travail et ce que je veux faire dans la vie ! J’essaye maintenant de me faire un réseau.

 

 

Comment définiriez-vous le métier d’illustrateur ?
C’est un métier de communication, pour moi. On exprime ce qui ne peut être exprimé par des mots, comme des ambiances, des émotions, des sentiments. Je pense que l’illustration peut aider aussi à s’identifier et à rêver, autant pour celui qui dessine que pour ceux qui regardent. On fait passer un message qui peut parler ou pas aux personnes.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?
Je m’inspire énormément des artistes que je découvre chaque semaine sur Tumblr, Facebook et Deviantart. Ça peut aller du simple artiste pas si connu à des artistes professionnels connus dans le milieu. Si je dois citer des personnes en particulier, je dirais Loish, le style de Miyazaki, Kathuon et T.B. Choi. Les mangas et Final Fantasy m’ont aussi inspiré quand j’étais plus jeune.

 

Dreamname – Tous droits réservés © Elsa Mangani, illustratrice
Dreamname – Tous droits réservés © Elsa Mangani

 

Qu’aimez-vous dessiner en général ?
J’aime dessiner des personnages, des filles en particulier, des animaux réels ou fantastiques. J’aime aussi reproduire d’anciens dessins à moi. Quelques fois des ambiances qui ont surgi dans ma tête et que je dois absolument retranscrire en dessinant.

 

Sith – Tous droits réservés © Elsa Mangani, illustratrice
Sith – Tous droits réservés © Elsa Mangani

 

Préférez-vous une technique plutôt qu’une autre ? (Encre, aquarelle, digital, crayon à papier, …) Pourquoi ?
Je ne travaille quasiment qu’en digital ! Je trouve cette technique très confortable car cela me permet d’avoir accès à de très nombreux outils, textures et effets en peu de temps. Rien que le fait de revenir en arrière aussi est rassurant.

 

Burlesque – Tous droits réservés © Elsa Mangani, illustratrice
Burlesque – Tous droits réservés © Elsa Mangani

 

Pouvez-vous nous décrire votre environnement de travail ?
Pour l’instant, tout petit ! Et provisoire. Comme je vais déménager avant la fin de l’année, peut-être que je pourrais m’autoriser à un espace plus grand. Je suis sur un vieux bureau Ikea que j’ai depuis ma prépa dessin. Dessus, il y a juste mon MacBook, ma tablette Wacom et de la déco. En face de moi, j’ai collé des dessins, des lettres et des souvenirs qui me motivent à dessiner.

 

photobureau

 

Racontez-nous votre journée type…
Je n’ai pas particulièrement de journée type, car selon les projets, je change ma manière de travailler. J’essaye tout de même de rester sur des horaires fixes où le matin, je m’occupe des mails et de l’administration et l’après-midi, je reste entièrement dans la création. Selon les jours où je n’ai pas grand chose à faire niveau communication/papiers, je passe ma journée à créer sur plusieurs projets (3 maximum) en appliquant la technique Pomodoro pour être plus efficace. J’apprends aussi en ce moment en autodidacte à créer du flat design.

Pouvez-vous nous parler d’une de vos réalisations qui vous tient particulièrement à cœur ?
J’ai réalisé une série de treize illustrations avec les sirènes du Zodiaque et sur un coup de tête ! Je me suis basée sur un texte de descriptions de chaque signe en sirène sur Tumblr. Cette série d’illustrations m’a beaucoup appris et m’a aidé à construire un style sans ligne, sans contour, ce dont je n’avais pas l’habitude. C’était aussi la première fois que je m’enregistrais en train de dessiner. J’ai publié trois vidéos de speedpaintings sur ma page Facebook.

 

 

Vous êtes inscrit sur Unikness mais travaillez-vous sur d’autres projets en parallèle ? (livre, BD, exposition, …)
Je suis actuellement sur un projet de jeu d’oracle, et sur un artbook sur le thème du renard en collaboration avec d’autres artistes. Je vais participer aussi au Goretober (et non au Inktober, comme j’ai pu le faire en 2014 et 2015 !) qui consiste à dessiner chaque jour d’Octobre une scène gore. Je compte également développer plus de designs de produits pour Society6 et Design by Hümans.

 

Cliquez ici pour commander une illustration à cet artiste

 

A découvrir également ...

Unikness – 850×180 – bottom post – rentree

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *