Amaury Esteban - A la Une

Amaury Esteban, illustrateur

Cette semaine nous vous invitons à découvrir le travail d’Amaury Esteban alias Doghead.
Sa devise : soyez simple, faites-en un dessin.

AmauryEsteban-photo

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?
Je suis un créatif, passionné de graphisme et d’art en général. C’est une méthode de communication qui m’obsède et me poursuit dans mon quotidien. Quand on veut communiquer avec moi, le plus simple, c’est de me parler de dessin.

Parlez-nous de votre parcours professionnel, comment êtes-vous devenu illustrateur ?
J’ai suivi une première formation à l’école d’art de Monaco, puis dans une école d’imprimerie et enfin l’école des Gobelins a Paris. Ces formations m’ont permis d’affirmer une volonté bien marquée de faire de l’illustration mais c’est principalement dans le monde du travail que j’ai pu donner corps à ma créativité avec des publications et des réalisations pour des clients et des besoins concrets.

Comment définiriez-vous le métier d’illustrateur ?
C’est pour moi un ensemble de compétences et de maîtrises qui permettent de répondre aux attentes des clients ou des besoins d’un rendu spécifique. Ensuite c’est une rapidité d’exécution, un talent marqué ou une créativité utile qui me permet de concrétiser l’ensemble pour en faire un métier.

Quelles sont vos sources d’inspiration ?
Principalement la Bande Dessinée, du Manga au Comics Américain. J’aime cette diversité créative et les différents rendus qu’on peut obtenir. Personnellement, je me situe dans le style Européen, proche de la B.D. indépendante et expérimentale avec des auteurs comme Ashley Wood, Nicolas de Crecy ou Carlos Nine.

Qu’aimez-vous dessiner en général ?
J’aime les réalisations précises et les modèles complexes. Quel que soit le sujet, le rendu doit être juste et servir l’intention. J’apprécie l’architecture et aussi réaliser des villes futuristes et des études d’ambiances sur un bâtiment. J’aime la géométrie et déformer les perspectives.

Préférez-vous une technique plutôt qu’une autre ? (Encre, aquarelle, digital, crayon à papier, …) Pourquoi ?
Actuellement, je travaille beaucoup en digital, ce qui me permet d’obtenir tout type de rendu nécessaire. C’est donc pour les besoins du dessin et de l’efficacité que je me suis converti au numérique. Malgré cela, je garde toujours une feuille, un crayon, une plume et une bouteille d’encre de chine à proximité pour me détendre de temps en temps.

Pouvez-vous nous décrire votre environnement de travail ?
Chaotique, j’ai toujours trois ou quatre projets en cours et peu de temps pour organiser ou ranger. De plus, j’aime avoir mon travail à portée de main ou en exposition.
AmauryEsteban-office
Ma famille s’est adaptée et apprécie de pouvoir vivre dans cet atelier permanent mais c’est mon environnement exclusif et seuls les collègues ou les clients ont le droit de s’asseoir et de participer dans mon bureau.

Racontez-nous votre journée type…
Je suis Père au foyer, et mon bureau est à la maison, ce qui me permet d’être en permanence en contact avec mon travail. Je commence mes journées par les commandes de mes clients, puis selon les besoins et la disponibilité, je bascule sur mes projets personnels, ceci m’entraîne souvent jusqu’à tard le soir. Je n’ai pas de Dimanche et ce qu’il me manque le plus, c’est le temps. Je m’étonne souvent de voir les semaines passer aussi vite.

Pouvez-vous nous parler d’une de vos réalisations qui vous tient particulièrement à cœur ?
J’ai dernièrement réalisé une illustration pour la couverture d’un livre d’un ami (Coffee City – Thierry Vimal). Le dessin s’inspire des bidonvilles situés en haut des immeubles de la ville de Tokyo.

Par la suite l’image a plu à une grande chaîne de cafés (Malongo) qui m’a fait faire de nombreuses déclinaisons de l’illustration pour finalement revenir au modèle original. J’aime particulièrement ce dessin pour le rendu du premier graphisme, et aussi parce qu’il prouve qu’un sentiment authentique suffit à faire une bonne image, sans besoin d’artifices superflus.

Vous êtes inscrit sur Unikness mais travaillez-vous sur d’autres projets en parallèle ? (livre, BD, exposition, …)
Oui, j’ai d’abord une liste de clients réguliers qui me proposent du travail, comme pour le domaine Médical, ou encore des Logos / carte de visites et affiches pour des clients régionaux. Ensuite je travaille pour une agence immobilière pour des réalisations de Plans ou des vues de maisons. Et surtout j’ai plusieurs B.D. en cours Une avec un scénariste et une autre plus personnelle. Les projets sont nombreux et je pense pouvoir occuper mon temps libre pour les dix prochaines années.

Vous avez un mot de conclusion ?
Je suis encore disponible, profitez-en ! 2014 a été une année gratifiante pour moi avec la rencontre de nombreux clients et l’accomplissement ou la mise en route de projets qui me tenaient à cœur .Je suppose que les choses vont continuer comme ça. En tout cas, moi, je ne m’arrêterai pas.

 

Cliquez ici pour commander une illustration à cet artiste

 

A découvrir également ...

Unikness – 850×180 – bottom post – rentree

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *